Depuis la loi dite « de protection intégrale », votée à l’unanimité en 2004, l’Espagne fait figure de modèle dans la lutte contre les violences faites aux femmes, dont la Journée mondiale se tient le jeudi 25 novembre. Le nombre de féminicides au sein du couple a été réduit de 25% grâce à un arsenal social, judiciaire et éducatif dont les « agents protecteurs » font partie.