La guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine a de lourdes conséquences sur la volatilité des prix des denrées alimentaires et vient déstabiliser les marchés mondiaux, aggravant l’insécurité alimentaire déjà rehaussée depuis le début de la pandémie. Quel est l’impact du conflit sur la sécurité alimentaire et l’agriculture ? La hausse des prix de l’alimentation pourrait-elle venir perturber – encore plus – la paix sociale de certains pays ? Le point avec Sébastien Abis, spécialiste de la géopolitique de l’agriculture et de l’alimentation.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie perturbera davantage les marchés mondiaux, aura des conséquences négatives sur les approvisionnements mondiaux en céréales à court terme Cela pourrait accélérer l’inflation alors que déjà, les prix des denrées alimentaires sont élevés et avoir de graves conséquences pour les pays importateurs nets de denrées alimentaires à faible revenu,

Pour garantir un accès universel à une alimentation adéquate, ainsi qu’une durabilité environnementale à long terme, nous devons transformer la manière dont nous produisons, traitons, transportons et consommons les produits alimentaires. La Journée mondiale de l’alimentation doit nous faire réfléchir sur les moyens d’y parvenir, et nous conduire à admettre que le commerce doit faire partie intégrante de la solution.