« L’histoire de ces dix dernières années, marquée par une offensive anti-libérale sans précédent de la droite nationaliste et religieuse, montre qu’à plusieurs reprises elle s’est trouvée au bord du gouffre. Pour la première fois dans l’histoire d’Israël, le système des « checks and balances » a été ouvertement contesté, mais les Israéliens ne descendent pas massivement dans la rue pour défendre la démocratie. ». Samy Cohen vient de publier « Israël une démocratie fragile.