La République démocratique du Congo a mis aux enchères 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers. “Si ces régions sont transformées en zones de forage, il faut s’attendre à une catastrophe climatique mondiale, face à laquelle nous serons impuissants”, met en garde Irène Wabiwa, qui supervise depuis Kinshasa les campagnes de Greenpeace pour la forêt du bassin du Congo.