Danone, Coca-Cola, Ferrero : nombreuses sont les entreprises à s’être engagées à réduire leur impact sur l’environnement, notamment en diminuant la quantité de plastique employée dans l’industrie. Mais les sociétés européennes d’alimentation n’hésitent pas à rompre leurs propres engagements. La plupart des promesses en matière de plastique ne sont pas tenues ou cessent d’être mentionnées par la suite.

L’industrie du plastique aux États-Unis est en passe de libérer plus d’émissions de gaz à effet de serre que les centrales à charbon. D’ici à 2030, ce stade sera atteint, avance un rapport produit par le Bennington College dans le cadre de son projet Beyond Plastics. Selon les résultats de l’étude, l’industrie américaine de plastique émet au moins 232 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an, ce qui équivaut à 116 centrales à charbon de taille moyenne.