Dans le contexte de crise épidémique que nous traversons et qui met notre système de santé au bord de la rupture, cinq médecins généralistes adressent une lettre ouverte aux parlementaires fédéraux pour rappeler certains éléments du débat et éviter que des décisions ne soient prises en catimini au sein d’une loi dite « d’urgence ».