Derrière les fruits et légumes que nous importons, y compris de pays européens, se cachent de nombreuses violations des droits humains. A la saison des fruits rouges, ce sont près de 100.000 personnes qui font la cueillette dans la région de Huelva. Elles sont nombreuses à devoir vivre dans des abris de fortune, au mépris des droits humains les plus fondamentaux.