Une partie importante des barons de la droite brésilienne et du centre droit exprime un rejet très clair et est obligée de marquer une solidarité fonctionnelle et légale auprès du président. Cela peut permettre à Lula de construire un front démocratique élargi autour duquel il obtiendra une collaboration fonctionnelle d’une partie de la droite et du centre droit qui jusqu’à présent était derrière Bolsonaro.

L’Ukraine, célébrée dans le monde entier, sortirait donc dépecée du conflit. Mais cette situation impliquerait également une fracturation durable de l’Europe. En effet, si Vladimir Poutine ne restitue pas ces territoires, une normalisation des relations entre la Russie et les pays occidentaux semble impossible. L’Europe connaîtrait dès lors une fracture majeure entre l’ensemble des pays de l’OTAN et la Russie.