Cette quantité phénoménale correspond à ce qui serait libéré dans l’atmosphère si les réserves de pétrole, de gaz et de charbon étaient totalement produites et utilisées.. Cela équivaut à « plus que toutes les émissions produites depuis la révolution industrielle » et « plus de sept fois le budget carbone restant pour respecter la température limite de 1,5 °C.

Avez-vous déjà entendu parler du traité sur la charte de l’énergie (TCE)? Il est probable que non, il est certain que vous devriez. Signé en 1994, impliquant des dizaines de pays, destiné à coordonner les politiques nationales en matière énergétique et à poser un cadre juridique global pour les investisseurs, il pourrait comme l’explique CNBC faire dérailler à lui seul les efforts internationaux en faveur du climat

Selon un rapport du Fonds monétaire international, les énergies fossiles ont reçu 11 millions de dollars par minute d’aides directes et indirectes en 2020. La plus grande part correspond à la prise en charge, par la collectivité, du coût en matière de santé et d’environnement. Ce qui “jette de l’huile sur le feu” de la crise climatique, selon le FMI.