Dix-sept mois après l’insurrection du 6 janvier, neuf membres de la Chambre des représentants ont révélé, jeudi, leurs premières conclusions. Elles évoquent le rôle prépondérant joué par l’ancien président américain. L’assaut du Capitole a été « le point d’orgue d’une tentative de coup d’Etat », a affirmé Bennie Thompson, chef de l’enquête parlementaire sur l’assaut du Capitole, en présentant, jeudi 9 juin, ses premières conclusions sur le rôle de Donald Trump dans l’attaque du 6 janvier 2021. La démocratie américaine, qui a tremblé durant l’attaque du Congrès par des partisans de Donald Trump, est toujours « en danger », a alerté l’élu démocrate du Mississippi.

Que Donald Trump conteste les élections, ce n’est pas un scoop, mais ces derniers jours ont permis d’en savoir plus sur ses multiples tentatives de rester au pouvoir, loin des caméras. Le livre «Péril», sorti hier et écrit par les journalistes Bob Woodward et Robert Costa, révèle par exemple un mémo destiné à convaincre le vice-président Mike Pence de retirer à Joe Biden un nombre suffisant de grands électeurs pour que le républicain l’emporte.