La masse que l’on appelle et qui s’appelle elle-même la «classe moyenne» s’est constituée grâce à sa mobilisation pour le projet du capitalisme néolibéral, c’est-à-dire pour le bien-être et la reconnaissance par le consumérisme, la réussite professionnelle, la concurrence et la compétitivité, etc., qui, de ce fait, est devenu un véritable «capitalisme populaire»