Depuis la sortie du Royaume-Uni de l’UE, les Européens sont confrontés au durcissement des règles migratoires britanniques, une revendication de l’extrême droite reprise par le premier ministre. L’expérience des Européens au Royaume-Uni illustre concrètement l’immense régression que constitue le Brexit, qui recrée des barrières oubliées entre les acteurs économiques et entre les citoyens. Une situation face à laquelle l’UE se doit de réagir.

Les sondages suggèrent que l’électorat ne semble pas s’en soucier – ce qui leur importe, c’est la rapidité avec laquelle ils peuvent se faire vacciner et la rapidité avec laquelle les restrictions de confinement seront levées. Il se peut que le type de changement culturel soit le fruit de la montée de la politique populiste basée sur des slogans associée à la montée de Trump et au processus du Brexit.