Les multinationales devraient bientôt être taxées. Le G20 vient d’approuver une réforme de la fiscalité internationale qui prévoit un impôt minimum de 15%. L’Union européenne devra prochainement traduire cette décision en une directive. Bonne nouvelle ? Philippe Lamberts et les élus écolos s’en réjouissent autant qu’ils s’inquiétent des failles de ce nouveau système.

La puissance chinoise continue de grandir de jours en jours et interroge quant à son avenir, ses limites mais également ses faiblesses. Les enjeux sont nombreux et les questions essentielles afin de saisir les contours des relations internationales actuelles et futures. Emmanuel Lincot, sinologue, et Emmanuel Véron, enseignant-chercheur, expliquent en quoi la puissance chinoise est si particulière

Pour garantir un accès universel à une alimentation adéquate, ainsi qu’une durabilité environnementale à long terme, nous devons transformer la manière dont nous produisons, traitons, transportons et consommons les produits alimentaires. La Journée mondiale de l’alimentation doit nous faire réfléchir sur les moyens d’y parvenir, et nous conduire à admettre que le commerce doit faire partie intégrante de la solution.

Les quatre années du mandat de Donald Trump ont vu le renouvellement de nombreux élus républicains au Congrès. Souvent soutenus par l’ex-président dès les primaires du parti, ils ont été choisis pour leur dévotion envers lui et pour leur soutien aux différents éléments de son programme : si le conservatisme moral et le moins-disant fiscal et environnemental sont des principes anciens du Parti républicain repris par Trump, le nationalisme identitaire (anti-immigration) et économique (protectionniste), la défense des « Blancs non diplômés » présentés comme une minorité opprimée sont des préceptes plus récents apportés par l’ex-président populiste.

Brigitte Alepin et Louise Otis, deux spécialistes québécoises de la fiscalité, à l’origine de l’ONG TaxCOOP, plaident pour rapprocher les travaux de l’OCDE sur l’impôt minimum des multinationales et ceux de la COP26 pour le climat. Objectif : inciter les pays en développement à signer l’accord OCDE en leur assurant les moyens de financer leur transition climatique. Pour préserver l’humanité, on se doit de repenser l’ensemble des mesures économiques et sociales selon une perspective écologique. Et toute nouvelle idée, surtout fiscale, se doit d’examiner la possibilité de servir la cause environnementale.

Depuis peu, l’Europe demande à la Belgique de réduire de 47 % ses émissions d’ici 2030 (par comparaison à 2005). Cet objectif climatique s’inscrit dans le Green Deal, cet ambitieux plan visant à faire de l’Europe le premier continent climatiquement neutre au monde d’ici 2050. Les usines, les centrales électriques, les voitures, les maisons et les vaches, ensemble, ne pourront plus produire de volumes d’émissions supérieurs à ce que la nature est capable d’absorber.