Cette séquence constitue un événement inédit dans l’histoire de la République brésilienne. Il s’agit de la première fois qu’une attaque d’aussi grande ampleur contre les institutions fédérales se produit. Elle révèle que la crise politique brésilienne qui a commencé par les manifestations de 2013 est loin d’être résolue.
Comment comprendre cette séquence de violence inédite ? Quelles conséquences aura-t-elle sur la démocratie brésilienne ?

« Il y a une incompatibilité fondamentale entre le système d’économie de marché et la remédiation écologique. On est déchiré entre un narcissisme consumériste de plus en plus important, révélé par cette inflation, et des défis qui vont annihiler ce que nous cherchons aujourd’hui. On est déchiré entre un présent dont on veut profiter jusqu’à la dernière goutte et un futur dont on sait qu’il est remis en cause par l’écologie. »

our asseoir son pouvoir au parlement israélien, pour échapper aux poursuites judiciaires dont il fait l’objet, Nétanyahou a multiplié les concessions au « camp des colons ». Il inaugure une première : 55 ans après le début de l’occupation de la Cisjordanie, l’armée israélienne est dépossédée de sa maîtrise absolue des opérations sur la totalité des territoires occupés. Le nouveau ministre des finances, Betzalel Somtrich, de l’extrême droite la plus radicale, aura en main toutes les activités civiles en Cisjordanie — comprendre en premier lieu l’extension de la colonisation.

La commission chargée d’enquêter sur l’assaut du Capitole, survenu en janvier 2021, a recommandé à la justice de poursuivre l’ex-président. Le Parti républicain se trouve incapable de s’opposer au nom des principes à Donald Trump qui n’a cessé de les entraîner par le fond depuis qu’il est devenu leur mentor. Les menaces les plus graves pour la démocratie américaine viennent aujourd’hui d’une extrême droite suprémaciste dont Donald Trump a banalisé les ressorts rhétoriques.

La france a perdu contre l’Argentine>. Et les Belges francophones se réjouissent. Comme à chaque fois. Euro 2020 de football: la France est éliminée du tournoi et la Belgique fait la fête. Comment expliquer une telle rivalité sportive entre Belge et Français ? Cela va évidemment au-delà du sport pour plonger dans de vieilles racines culturelles. Et dans une relation très paradoxale avec la France.

Le Qatar a énormément investi pour ce Mondial, et, malgré les critiques des pays du Nord et le « Qatargate » du Parlement européen, a réussi son opération de séduction. Les pays du Sud se sont sentis fiers de voir un tel événement organisé dans le monde arabe. e boycott était en effet un débat du nord ; et on retrouve ici un clivage qui est apparu avec la guerre en Ukraine : une partie du « Sud global » en a marre des leçons de morale des pays du nord, anciens colonisateurs et maîtres du monde ! Commentaire personnel : même quand ils ont raison !

La guerre en Ukraine va-t-elle souder l’Europe face à un adversaire russe dont la brutalité et le mépris du droit sont aux antipodes des valeurs sur lesquelles l’Europe prétend se construire ? Face à la Russie, une identité politique européenne est-elle en train de naître ? La Russie va- t-elle engendrer ce patriotisme européen que les attaques terroristes n’ont jamais réussi à produire ?

Ekrem Imamoglu s’était retrouvé dans le viseur du régime après avoir infligé en 2019 sa plus humiliante défaite au parti du président Erdogan en remportant la mairie d’Istanbul. Le verdict, prononcé par un tribunal d’Istanbul, assortit la condamnation à la prison de M. Imamoglu d’une « privation de certains droits », dont celui d’éligibilité, pour la même durée que sa peine de prison.

Le Congo s’enfonce dans une crise profonde. Des massacres sont à nouveau perpétrés mais n’émeuvent plus grand monde. Le docteur Mukwege alerte.  » Le Congo vit dans une situation de chaos organisé, sa population réduite dans une forme d’esclavage moderne, dans le but de piller ses terres rares et ses minerais stratégiques. Tout cela pour répondre aux besoins des nouvelles technologies et de la transition énergétique. « 

Les talibans multiplient depuis août 2021 les oukazes pour effacer les femmes de l’espace public. En parallèle, la crise économique qui frappe le pays fragilise encore plus la situation des Afghanes. Mais avant même le retour au pouvoir des talibans, les restrictions de leurs libertés étaient déjà nombreuses. Ces idées d’effacement des femmes, façonnées dans les madrasas pakistanaises parmi les exilés qui avaient fui l’Afghanistan après l’invasion soviétique de 1979 sont profondément ancrées dans l’ADN du mouvement taliban.