Cette quantité phénoménale correspond à ce qui serait libéré dans l’atmosphère si les réserves de pétrole, de gaz et de charbon étaient totalement produites et utilisées.. Cela équivaut à « plus que toutes les émissions produites depuis la révolution industrielle » et « plus de sept fois le budget carbone restant pour respecter la température limite de 1,5 °C.

Pour 2024 l’unitarisme qui revient en force au sud n’aura pas d’équivalent au nord. Ce qui risque d’arriver c’est qu’après un blocage inextricable, les francophones doivent négocier une autonomie accrue sans y être préparé et sans y préparer la population.
Sans base sociale le régionalisme ne sera pas légitime, et sans préparation il risque d’être inefficace. Bref, il risque d’échouer.