Pfizer, BioNTech et Moderna engrangent 1.000 dollars la seconde mais délaissent les pays du Sud

Selon ce rapport, de People ‘s ,vaccine Alliance , ces entreprises pharmaceutiques réalisent des bénéfices combinés de 65.000 dollars par minute. Mais elles »ont vendu la majorité des doses qu’elles ont produites aux pays riches, laissant les pays à faible revenu sur le carreau », fustige Oxfam, pour qui « Pfizer et BioNTech ont livré moins d’un pour cent de leurs stocks totaux de vaccins aux pays à faible revenu. Et ce taux atteint à peine 0,2% pour Moderna ».

« Pendant ce temps, le fossé continue de se creuser entre le taux de vaccination des pays riches et celui des pays à faible revenu dans lesquels 98% des habitants n’ont pas été entièrement vaccinés », insiste l’ONG. Pour Maaza Seyoum, de l’Alliance africaine et de la People’s Vaccine Alliance Africa, « Pfizer, BioNTech et Moderna ont utilisé leurs monopoles pour donner la priorité aux contrats les plus rentables avec les gouvernements les plus riches, laissant les pays à faible revenu sur le carreau ».

Oxfam déplore en outre que malgré un « financement public de plus de huit milliards de dollars », ces trois entreprises pharmaceutiques ont refusé de transférer leur technologie et savoir-faire à des producteurs compétents dans les pays en développement.

La suite ici : Pfizer, BioNTech et Moderna engrangent 1.000 dollars la seconde mais délaissent les pays du Sud