Les gains des accords commerciaux ne compenseront pas les pertes causées par le Brexit

Les estimations officielles de l’Office for Budget Responsibility – chargé de fournir une analyse, à la fois indépendante et faisant autorité, des finances publiques du Royaume-Uni – indiquent une perte du Brexit de plus de 1250£ par personne (soit environ 1460 euros) au cours des 15 prochaines années. À l’inverse, tous les accords commerciaux mis en place par Boris Johnson n’auraient un réel avantage économique que de 3 à 7£ par personne(soit entre 3,5 et 8,20 euros).

Même en prenant la prédiction la plus optimiste – c’est-à-dire les 7£ par personne – les pertes financières seraient donc 178 fois plus importantes que les gains des accords commerciaux (1250 divisé par 7 = 178)

En conclusion: le coup de pouce économique ne représenterait que 0,01 à 0,02 % du PIB tandis que le coût économique de la sortie de l’UE est estimé à 4% du PIB, selon une analyse des chiffres du gouvernement commandée par le quotidien The Independent auprès de l’Observatoire britannique des politiques commerciales de l’Université du Sussex. Les accords de libre-échange (ALE) tant vantés par Boris Johnson « ne font qu’effleurer le défi que doit relever le Royaume-Uni pour rattraper les pertes du PIB [causées par le divorce avec l’UE] », déplorent les économistes à la tête de l’étude.`

La suite ici : Les gains des accords commerciaux ne compenseront pas les pertes causées par le Brexit