Energie : les petits jeux de la N-VA face aux dogmes écologistes 

L’opposition de la N-VA à la construction de nouvelles centrales au gaz n’est un secret pour personne. La ministre fédérale de l’Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen), mise pourtant sur ces centrales à titre de mesure transitoire, jusqu’au moment où l’on disposera de ressources en énergies renouvelables suffisantes. De son côté, la N-VA (dans l’opposition au fédéral) veut justement maintenir, pendant cette période de transition, deux des réacteurs nucléaires les plus récents, jugés moins polluants

La N-VA semble désormais vouloir utiliser les cercles de pouvoir auxquels elle appartient pour atteindre cet objectif politique. À Tessenderlo comme à Vilvorde, pourtant, les avis étaient unanimement positifs. Et pourtant, ces demandes se heurtent systématiquement au « niët » du ou de la mandataire N-VA chargé(e) de la décision. Ce n’est plus un hasard.

La suite ici : Energie : les petits jeux de la N-VA face aux dogmes écologistes – DaarDaar