Belgique : le bazar de l’énergie et du climat

Si vous avez « aimé » l’éclatement des compétences en matière de santé lors de la pandémie de Covid-19, vous allez adorer l’éclatement des compétences en matière d’énergie lors des sommets Climat ou lors de l’hypothétique sortie du nucléaire !!! (second degré)

En Belgique, le nucléaire est fédéral, le renouvelable régional, sauf l’éolien offshore que supervise le fédéral. Une éolienne en mer n’a donc pas le même pouvoir de tutelle que celle sur la côte à Ostende ou celle en Ardenne.

De même, si c’est le fédéral qui décide de fermer des réacteurs nucléaires en Wallonie ou en Flandre, ce sont ces deux régions qui permettent ou pas l’installation des centrales au gaz, censées les remplacer, même si c’est le fédéral qui ouvrira ce vendredi les premières enchères (Mécanisme de Rémunération de la Capacité, CRM) sur cette transition énergétique.

A noter qu’en Belgique, si les lignes à haute tension sont fédérales, celles à moyenne ou basse tension sont régionales, de même si le stockage du gaz est fédéral, la distribution est régionale, etc.

La suite ici : Belgique : le bazar de l’énergie et du climat