Il faut lever les brevets sur les vaccins anti-Covid 

L’industrie pharmaceutique et les gouvernements de plusieurs pays producteurs de vaccins, dont les USA et le Royaume-Uni, ainsi que la Commission européenne, se sont opposés à la dérogation en matière de propriété intellectuelle, tandis que 150 personnalités et experts ont envoyé une en faveur de cette dérogation au président Biden. La question de savoir qui a raison ne se pose plus. Compte tenu de la recrudescence du COVID-19 dans plusieurs pays (dont très récemment ), de l’émergence continue de nouveaux variants mortels du virus et de l’incapacité des fabricants de vaccins à répondre aux besoins, cette dérogation est maintenant une urgence – et un impératif moral.

En règle générale, la propriété intellectuelle ne devrait pas faire obstacle à l’augmentation de la production vaccinale pour lutter contre le COVID-19 ou toute autre urgence de santé publique. Il faudrait que davantage de pays produisent des vaccins, des kits de test et les autres produits nécessaires. Les retards liés à la propriété intellectuelle pourraient se traduire par des millions de décès supplémentaires dus au COVID-19, et par de nouvelles mutations du virus susceptibles de se propager à l’ensemble de la population mondiale, voire même d’infecter des personnes déjà vaccinées.

Nous sommes face à une situation dans laquelle les besoins urgents de la population mondiale s’opposent aux intérêts purement mercantiles de quelques laboratoires pharmaceutiques américains et européens. Certains d’entre eux tentent même de faire de leur opposition à une dérogation en matière de propriété intellectuelle une question géopolitique : il faudrait empêcher la Chine et la Russie d’acquérir le savoir-faire nécessaire à la production de vaccins à ARN messager. Cet argument est immoral et potentiellement criminel. Si l’opposition aux dérogations en matière de propriété intellectuelle ralentit la production de vaccins efficaces en Chine et en Russie, cela mettra directement en danger les Américains, les Européens et tous les autres habitants de la planète.

La suite ici: Il faut lever les brevets sur les vaccins anti-Covid | by Jeffrey D. Sachs – Project Syndicate