L’emploi à l’ère des plateformes

Jusqu’à récemment, il y avait eu relativement peu de discussions sur ce que la prolifération rapide des plateformes de travail numériques signifiait pour la nature du travail et la relation de travail. Récemment, un rapport important de l’Organisation internationale du travail a néanmoins apporté des réponses à de nombreuses questions – et en a soulevé plusieurs autres que les décideurs politiques et les régulateurs doivent aborder.

Que sont exactement les plateformes de travail numériques ? Les plateformes sont en fait des marchés numériques, connectant les producteurs et les consommateurs de biens et services – et dans le cas des plateformes d’emploi, connectant les travailleurs à ceux qui désirent recourir à leur main-d’œuvre.

Les plateformes de travail numériques diffèrent considérablement des anciennes bourses à l’emploi, en raison de leur nature diffuse et apparemment non hiérarchique. Elles donnent également l’impression d’une objectivité sans aucune manipulation, en se contentant soi-disant d’agréger les offres et les réponses des agents – bien qu’il s’avère que les algorithmes utilisés pour cette agrégation génèrent en fait leurs propres formes de hiérarchisation et de discrimination.

Le rapport de l’OIT se concentre sur deux principaux types de plateformes de travail numériques. Les plateformes basées sur la localisation fournissent du travail ou des services dans une zone physique spécifiée. Elles comprennent les services de taxi et de livraison, les services domestiques comme le nettoyage et la réparation, et diverses formes de prestation de soins.

Les plateformes de travail en ligne, quant à elles, couvrent des tâches qui pourraient être effectuées n’importe où dans le monde. Il peut s’agir de missions spécifiques de courte durée telles que l’annotation d’images ou la transcription de vidéos, ou impliquant des travaux complexes et hautement qualifiés tels que la traduction, les services juridiques ou financiers, la conception et le développement de logiciels et l’analyse de données.

La suite ici  : L’emploi à l’ère des plateformes | by Jayati Ghosh – Project Syndicate