Joe Biden reconnaît le génocide arménien, une première historique 

C’était une promesse de campagne : le président des États-Unis a fini par reconnaître le génocide arménien. Dans une déclaration solennelle, Joe Biden a admis samedi que les massacres et déportations des populations arméniennes, commis par les Ottomans durant la première guerre mondiale, relevaient du génocide. « Chaque année en ce jour, nous nous souvenons de la vie de tous ceux qui sont morts lors du génocide arménien de l’ère ottomane et nous nous engageons à nouveau à empêcher qu’une telle atrocité ne se reproduise », a déclaré le Démocrate dans un communiqué. « Renouvelons notre résolution commune d’empêcher que de futures atrocités ne se produisent partout dans le monde. Et poursuivons la guérison et la réconciliation pour tous les peuples du monde. Le peuple américain honore tous ces Arméniens qui ont péri dans le génocide qui a commencé il y a cent six ans aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Jusqu’alors, les présidents américains avaient toujours pris soin d’éviter une reconnaissance formelle, afin de ménager l’allié turc, un partenaire stratégique aux portes du Moyen-Orient. En 1981, Ronald Reagan avait certes évoqué le « génocide des Arméniens », mais il ne s’agissait que d’une simple incise dans un discours consacré à la commémoration des camps de concentration nazis. Et si Barack Obama avait bel et bien reconnu le génocide dans des déclarations de campagne, il ne l’a jamais fait en tant que locataire du Bureau ovale, manquant même une occasion historique, en 2015, à l’occasion du centenaire des massacres.

Une trentaine de pays, dont la Belgique, ont officiellement reconnu le génocide, qui a fait plus de 1,5 millions de victimes. N’ayant pas été reconnu par un tribunal international, le génocide arménien reste chez nous hors du champ de la loi. Sa négation ne peut donc pas être poursuivie pénalement, contrairement à la Shoah ou au génocide rwandais

La suite ici  : Joe Biden reconnaît le génocide arménien, une première historique | Moustique.be